Les membres du comité Mentorat

Dr Claude Guimond

Directeur formation professionnelle

cguimond@fmoq.org

« Je suis très heureux d’accueillir le programme de mentorat au sein de la direction de la formation professionnelle. À la sortie de l’université, le jeune médecin est à un niveau élevé de connaissances et n’est pas nécessairement à la recherche de développement professionnel continu mais bien d’expérience, de support et d’accompagnement sans jugement ! J’aurais bien aimé bénéficier d’un tel programme à l’obtention de mon permis. Pourquoi ne pas en profiter? L’expérience démontre que les mentors et les mentorés en ressortent tous deux gagnants! Si vous êtes intéressés, informez-vous pour connaître nos prochaines cohortes de dyades. »

Dre Louise Fugère

Rédactrice en chef du Médecin du Québec et directrice adjointe formation professionnelle
Responsable du programme Mentorat

lfugere@fmoq.org

« Quelle bonne idée de promouvoir l’accompagnement des jeunes médecins par leurs collègues d’expérience! À l’époque actuelle, la compétence recherchée pour devenir un bon médecin ne relève pas juste de l’expertise médicale, mais aussi des compétences CanMEDS. Le jeune médecin est aussi confronté des réalités sociales qui ne sont pas nécessairement apprises sur un banc d’école. Le programme de mentorat répond à ce besoin! Comme membre de la formation professionnelle, c’est avec grand plaisir que je vais m’impliquer à maintenir la qualité de ce programme et à ce qu’il réponde aux besoins des intéressés. »

Amélie Forget, M.Sc

Conseillère en développement professionnel continu et chargée de projet du programme de mentorat

aforget@fmoq.org

« Biochimiste de formation, je me suis tournée naturellement vers une mentor durant mes études supérieures. Celle-ci m’a guidée, inspirée et motivée ! Lorsque je repense à elle, j’ai énormément de gratitude pour le temps et les conseils qu’elle m’a généreusement donnés. Ensuite, ma carrière a changé. Comme Designer pédagogique de formation en ligne, j’ai été en contact avec le PAMQ. Cela m’a sensibilisé à l’importance du mentorat auprès des médecins. Nous avons eu des discussions sur les difficultés des médecins et sur l’importance de la collégialité pour faire face à celles-ci. Dans ce contexte, le programme de mentorat de la FMOQ est un élément clé. Je suis ravie de pouvoir y contribuer et m’impliquer ! »

Catherine Desautels

Chargée d’évaluation et du suivi des dyades au programme de mentorat

« En faisant mon entrée au doctorat en psychologie du travail et des organisations, je souhaitais m’investir afin de mettre en place des pratiques qui auraient un impact positif dans la vie professionnelle des travailleurs. Dans le cadre de mon parcours, je me suis intéressée à l’apprentissage et au transfert des connaissances, ce que j’ai pu approfondir par l’entremise de mon essai doctoral. Mon implication auprès du programme de mentorat me permet de joindre ces deux intérêts, je suis donc très heureuse de pourvoir participer à son développement et sa pérennité ! »

Nathalie Lafranchise, Ph.D.

Experte en mentorat et chercheure

« Petite, je voulais devenir médecin. Toutefois, la vie m'a amenée ailleurs. J'ai eu une mentore à un moment crucial de mon cheminement universitaire. Aujourd'hui, je réalise que c'est elle, Renée Houde (professeure retraitée du département de communication sociale et publique de l'UQAM), qui m'a "mise au monde" professionnellement! Je suis professeure d'université aujourd'hui, dans le même département où Renée a été professeure, probablement grâce à cette rencontre déterminante! J'ai étudié et vécu le mentorat. Je crois fortement au pouvoir développemental et d'actualisation que procure ce type de relation. C'est pourquoi lorsqu'en 2013, la Dre Lise Dauphin m'a communiqué son rêve de mettre en place un programme de mentorat pour les médecins de famille, j'ai tout de suite répondu positivement à sa demande de soutien dans la mise en oeuvre de ce beau projet! Depuis, je fais partie du comité mentorat de l'équipe de la FMOQ. J'y joue un rôle d'experte en mentorat et de chercheure afin de documenter les retombées du programme de mentorat de la FMOQ chez les médecins participants (mentors et mentorés). Je ne suis pas devenue médecin, mais voilà, j'ai le plaisir de contribuer, d'une autre façon, à la communauté médicale. »

Maxime Paquet, Ph. D.

Psychologue du travail et des organisations

« Au fil de mon parcours à titre de psychologue du travail et des organisations, j’ai œuvré, depuis 2005 dans le réseau de la santé québécois. D’un côté, j’ai toujours été passionné par le diagnostic et la mesure. Dans une perspective de promouvoir le bien-être au travail et de transformation du réseau et ainsi y faire ma part, je me suis investi dans de nombreux projets d’évaluation. De l’autre côté, dans l’optique de soutenir les professionnels de la santé, quoi de mieux que de promouvoir leur résilience via l’accompagnement dans leur développement de compétence? C’est pourquoi le codéveloppement professionnel et d’autres formes d’accompagnement m’animent depuis plus d’une décennie, au plan de l’intervention. Ces deux intérêts se sont réunis à partir de 2015, lorsque j’ai eu le privilège de joindre le comité responsable du programme de mentorat de la FMOQ, pour contribuer à évaluer ses composantes et ses retombées. »

Geneviève Coiteux

FMRQ - Coordonnatrice aux Affaires pédagogiques – Médecine familiale

« Geneviève est la représentante des médecins résidents au le programme de mentorat. Elle est impliquée au programme depuis le tout début, en 2014. Genevieve connait donc bien les formations et la philosophie du programme. »

Dr Martin Pham Dinh

Représentant des mentors

« Depuis plus d'une décennie, je suis passionné par la santé, l'activité physique, le bien-être et la résilience. À un moment donné dans ma carrière, j'ai eu le goût de donner au suivant. C'est ainsi que je me suis impliqué avec ce programme. J'ai eu la chance d'avoir des mentors exceptionnels durant ma carrière et je suis extrêmement reconnaissant pour leur influence positive. Ayant suivi un parcours atypique, j'ai la chance d'avoir un travail que j'adore et qui me passionne encore. Je considère que c'est un privilège de pouvoir contribuer au développement positif de notre profession en participant au comité mentorat. »

Dr Patrice Laflamme

Représentant des mentors

« La pratique clinique comporte des éléments de connaissances théoriques, mais aussi une composante que l’on pourrait appeler l’art de la pratique où le jugement clinique prend alors tout son sens. Il existe des guides de pratique, mais qu’est-ce que je fais avec ce patient-ci, ai-pris la bonne décision avec cet autre patient ? C’est beaucoup en début de pratique que cette composante est mise à l’épreuve. Je pense que le mentorat peut être utile à cette fin pour celui ou celle qui commence sa pratique. D’ailleurs, j'ai eu l'opportunité d'être mentoré pour les ateliers MBCT par une psychiatre de Montréal et pour les ateliers MBSR par une spécialiste en sciences de l'éducation de Toronto. J'oserais dire que depuis que j’ai été mentoré ma pratique clinique, mais aussi ma vie personnelle, n’a plus jamais été la même. Redonner au suivant, du mieux possible, dans la mesure de mes capacités, voilà ma motivation à m’impliquer comme membre du comité de ce programme en mentorat. »

Dre Zahra Ramji

Représentant des mentorés

« Lors de ma première année de pratique, j’ai eu la chance de faire partie de la 6e cohorte du programme de mentorat du FMOQ. Bien que j’ai eu la chance de débuter dans une clinique avec un bel esprit d’équipe et offrant beaucoup de soutien, j’ai apprécié le fait d’avoir un mentor externe à l’équipe. Cette opportunité m’a permis d’avoir une ressource vers qui me tourner pour toutes les questions qu’on peut avoir en début de pratique. Suite à cette expérience, je suis honorée d’avoir l’opportunité de participer au développement d’un programme qui m’a tant servi et enrichi dans un moment si incertain et vulnérable de ma pratique. »